Guide de voyage en Estonie

Voyages sur Mesure

Nos meilleures offres

Guide de voyage en Estonie

L’Estonie a un enthousiasme attachant qui la rend unique.

 

Carrefour entre la Scandinavie et l'Europe centrale, l'Estonie est façonnée par son passé éclectique et inspirée par la perspective d'un avenir toujours plus prometteur. Même si sa capitale accueillante, Tallinn, est facilement accessible en bateau depuis Helsinki et Stockholm, le pays est assez différent de ses voisins scandinaves.

 

C'est peut-être une des destinations les moins connues, mais l'Estonie a beaucoup à offrir: des villes pittoresques, d'innombrables îles et de vastes étendues de paysages magnifiques.

 

L'histoire de l'Estonie est parsemée généreusement de longues dominations étrangères, commençant par les Danois, suivies sans interruption par les Allemands, les Suédois et les Russes. Ce n’est qu’après la Première Guerre mondiale, que l’Estonie a pu déclarer son indépendance. Peu de temps avant la Seconde Guerre mondiale, le pays a été à nouveau occupé par les Soviétiques jusqu’à son indépendance en 1991.

 

Sur les rives de la mer Baltique, Tallinn, la plus grande ville d’Estonie, est incroyablement charmante. La plus ancienne capitale d’Europe du Nord remonte au XIIe siècle et est également l’une des mieux conservées. Une grande partie de sa vieille ville a été construite à l’époque depuis un port très animé de la ligue hanséatique. Explorez la partie supérieure de la colline de Toompea, où se trouvent un impressionnant château et la cathédrale Alexandre Nevsky du XIXe siècle, vestige de l’empire russe, puis dirigez-vous vers la partie inférieure pour les églises et les maisons de marchands, au détour de rues médiévales tortueuses.

 

À l’époque médiévale, la place de la mairie de Tallinn était à la fois le centre de la vie civique et le marché principal. Lorsque les terrasses d'été ne la recouvrent pas, vous pouvez trouver deux pierres formant un «L» près du café Kehrwieder. Ils marquent l'endroit où, à la fin du XVIIe siècle, un prêtre ivre nommé Panicke fut décapité pour avoir tué une serveuse avec une hache. Selon l’histoire, il est entré dans une colère meurtrière après qu’elle lui a servi une omelette «aussi dure que la semelle de sa chaussure. Cette place, entourée de maisons de marchands médiévaux, est le lieu où convergent les rues pavées, où se mêlent des gens de tous les horizons et où se tiennent des concerts et des foires artisanales. Au printemps et en été, la place s'anime avec ses cafés en plein air puis elle accueille également le marché de Noël chaque mois de décembre et l’arbre de Noël de la ville, une tradition datant de 1441.

 

Parmi les bâtiments médiévaux de Tallinn, la capitale de l’Estonie, vous trouverez des restaurants modernes parmi des murs en pierre de taille, des boutiques colorées et des galeries innovantes. Promenez-vous dans les parcs verdoyants de Tallinn ou laissez-vous aller à la culture thermale en plein essor.

 

Au sud, la ville universitaire de Tartu dégage une atmosphère intellectuelle et abrite de bons cafés, des musées fascinants et un observatoire. Tandis que dans la ville orientale de Narva, vous pourrez explorer un château datant du XIIIe siècle.

 

Loin des villes, partez en randonnée dans les vastes forêts du pays (près de 50% de l’Estonie est boisée), découvrez des marécages fascinants ou visitez les plages au bord de la mer Baltique.

 

Il y a plus de 2000 îles estoniennes dans la mer Baltique et il s'avère que chacune d'elles a son propre paysage et sa culture à partager. L'île de Hiiumaa, au nord de Saaremaa, aurait été formée à la suite d'un impact de météorite. Hiiumaa a de beaux paysages variés, des forêts aux plages de sable fin. Il y a aussi la petite île de Kihnu, l’une des rares sociétés matriarcales au monde. Les habitants de Kihnu portent toujours quotidiennement des vêtements traditionnels.  D'innombrables îles minuscules et inhabitées sont utilisées uniquement par les oiseaux migrateurs.

 

 

Meilleur moment pour visiter l'Estonie

 

En Estonie, le climat est balte, c'est-à-dire légèrement continental, avec des hivers froids et des étés doux et modérément pluvieux. L'Estonie est la plus septentrionale des républiques baltes et la plus froide. Le climat est relativement uniforme, mais les zones côtières occidentales, à l'ouest de Tallinn, sont un peu plus douces car elles reçoivent une plus grande influence maritime. Cette influence est beaucoup moins prononcée le long de la côte nord, surplombant le golfe de Finlande, car il s'agit d'un bras de mer étroit pouvant geler en hiver. En hiver, dans les environs du lac Peipus, situé à l'est de la frontière avec la Russie, le lac est presque toujours gelé.

Du mois de mai à la fin août c’est la période la plus chaude, particulièrement en juin et juillet, et le meilleur moment pour visiter l'Estonie, avec ses plages sur la mer Baltique et les lacs intérieurs qui scintillent quand le soleil brille. Le printemps est propice à l'observation des oiseaux comme les Eiders de Steller, les Pilet – ou canards à longue queue-, les cygnes de Bewick et des milliers d'oies occupant les îles et les baies peu profondes de février à avril. L’automne peut être extrêmement enrichissant avec des forêts profondes et sombres et des marais qui se heurtent dans un choc de couleurs chaudes, bien que la même chose ne soit pas vraie pour les températures qui semblent s’effondrer à la veille du début du mois de septembre.

 

Carte de l'Estonie

Carte de l'Estonie

Clquez sur l'image pour l'agrandir

Vous aimerez aussi: