Guide de voyage en Jamaïque

Nos meilleures offres

Guide de voyage en Jamaïque

Vous serez séduit par le rythme de la vie, de la musique sur cette île irrésistible.

 

Célèbre lieu de naissance de Bob Marley, du Reggae et du mouvement Rastafari, la Jamaïque offre au monde une richesse culturelle bien plus vaste que sa taille.  Bien que le pays soit connu pour sa beauté tropicale, sa musique reggae et sa cuisine,  vous garderez un souvenir ému de vos rencontres avec les résidents locaux.

 

Les premiers habitants de l'île, les Indiens Arawak, venus d'Amérique du Sud nommèrent l’île Xaymaca, ou «terre de bois et d'eau».

 

Le rythme reggae donne l’évocation d’une île teintée de rouge, de jaune et de vert, de résidents décontractés, de plages adossées à des baraques en bardeaux et d’une bouffée de fumée de charbon de bois infusée d’épices jerk . Au-delà des palmiers et du sable blanc, se trouvent des plantations de café, l'épique Blue Mountains, des rivières déchaînées pour le rafting et des forêts peuplées d'espèces exotiques. Les parcs et les jardins aménagés sont une spécialité de la Jamaïque et vous pouvez apercevoir des bouquets exubérants de fleurs tropicales à n’importe quel coin de rue de cette île fertile. L’île regorge de trésors naturels, des cascades qui s’abattent directement sur les Caraïbes, des lagons remplis de bioluminescence et des plages parfaites aux cartes postales.

 

La musique est au cœur de tout. Qu'il s'agisse de rythmes lourds, entraînant dans les boîtes de nuit frénétiques de Kingston ou de chorales harmonieuses chantant dans les églises de village, la musique est dans les airs où que vous soyez. Si la chanson satisfait les besoins sensuels de la Jamaïque, la nourriture et les boissons tendent à en faire son âme. Les délices culinaires vont des fruits de mer dans les restaurants gastronomiques primés au poulet jerk de la rue, arrosé d’une boîte de Red Stripe glacée. Vous pouvez y goûter quelques-uns des meilleurs rhums et cafés du monde, sans oublier une gamme somptueuse de fruits tropicaux.

 

Negril et Montego Bay sont les deux principales stations balnéaires de la Jamaïque, avec un sable exquis, des clubs animés, des restaurants raffinés et un golf de renommée mondiale. Et puis il y a Kingston, la capitale animée de l’île et le foyer de la scène musicale, où les grandes places géorgiennes et les élégantes demeures accompagnent la sérénade au  rythme de la soca mêlé au  bourdonnement palpitant de la ville. Pour de nombreux visiteurs, la Jamaïque est en quelque sorte un pèlerinage, un lieu de respect pour des artistes et des activistes tels que Jimmy Cliff, Grace Jones, Marcus Garvey et, bien entendu, Bob Marley, dont les maisons à Kingston sont devenues des musées culturels. Des villages de pêcheurs endormis offrent un aperçu du côté calme de la Jamaïque.

 

Meilleur moment pour visiter la Jamaïque

 

En Jamaïque, le climat est tropical, chaud toute l'année, avec peu de différences en hiver et en été. Même en hiver, les températures diurnes se situent autour de 27/30 ° C et les températures nocturnes autour de 20/23 ° C. La côte sud, où se trouve Kingston, est légèrement plus chaude en hiver.

 

La meilleure période pour visiter la Jamaïque dans son ensemble, que ce soit pour visiter des villes ou faire des excursions, ou pour nager et prendre un bain de soleil, va de janvier à avril. En fait, c'est la période la plus sèche et la plus fraîche. Les mois les moins pluvieux sont février et mars, alors que décembre est toujours assez pluvieux dans la région la plus à l'est et sur le versant nord de Blue Mountains.

 

En été, et en général pendant la saison des pluies, la chaleur est étouffante et gênante, mais la brise souffle et le soleil brille quelques heures par jour. A Kingston et sur la côte sud, en juillet, il ne pleut généralement pas beaucoup et les risques d'ouragans sont moins importants qu'en août.

Carte de la Jamaïque

Carte de la Jamaïque

Clquez sur l'image pour l'agrandir